Jardin sur cour

Rue de Verdun, SURESNES (92150)

Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]

Didascalie

Venir construire en cœur d’îlot est-il toujours un risque vis-à-vis des riverains ? Comment créer une architecture respectueuse du « déjà là » sans pour autant subir la dictature du passé ? Comment donner du plaisir d’habiter sur une parcelle contrainte de toutes parts ? Les effets de mode de façade doivent s’estomper au profit d’un usage plus riche afin que les habitants eux-mêmes s’accordent à partager le ciel.

MOTS CLEFS

• Trame
• Rigidité
• Calme
• Contexte
• Traversant
• Ouverture Généreuse
• Cœur d’îlot

Parcelle traversante

La forme étirée de la parcelle offre deux accès sur l’espace public : sur la rue Rouget de Lisle et sur la rue de Verdun. Outre la problématique de réhabilitation de bureau, l’enjeu principal du projet est donc celui d’une construction en cœur d’îlot en présence de vis-à-vis.

Charnière liant

La volonté architecturale vise à révéler un ensemble cohérent dans un îlot urbain, sans rupture avec son contexte, en créant des analogies avec son environnement. Sans entrer en
mimétisme, ou dans l’expression post modernisme ou post haussmannienne, notre proposition vise à mettre en valeur les dispositions initiales du lieu. Aussi et surtout c’est le traitement des retraits en étages supérieurs qui compose un ensemble géométrique singulier. Notre proposition se lit dans ce tissu hétérogène.

Matérialité

En réponse à la forte minéralité du quartier, nous proposons une architecture à la façade porteuse en béton architectonique. La matière moulée exprime ici avec de larges portiques, une façade épaisse, aux piles et aux linteaux facettés, mettant en écho par un jeu d’ombre et de lumière, les reliefs des façades environnantes. La mise en exergue, en surépaisseur d’une corniche fine exprime finesse et massivité. L’ensemble en teinte claire se glisse dans les tonalités avoisinantes.

Façade généreuse pour les logements traversants

Sur la rue de Verdun, des hauteurs de 2.75m sous plafond sont privilégiées pour le confort et l’apport de lumière garant de générosité spatiale.

Jardin sur cœur d’îlot

L’aménagement paysager du projet se concentre sur l’idée d’un jardin collectif, mutualisation du cœur d’îlot avec le jardin voisin existant. Nous faisons pour ce jardin la proposition d’une continuité des espaces, tout en valorisant des usages dissociés et privatifs.

Venelle piétonne

Depuis la rue Rouget de Lisle, l’accès au cœur d’îlot se fait par deux porches distincts. Il représente l’amorce de la séquence paysagère de la venelle intérieure. Nous proposons de rythmer celle-ci par des effets de placettes et des poches de jardin privatif. Dans l’esprit des venelles que l’on observe dans le quartier, cette alternance crée des jeux plus urbains en jouant sur les calepinages : zones pavées ou en matériaux coulés, pavage de différentes textures (lisse ou rugueuse), pose jointée ou engazonnée...

Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]
Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]
Image de couverture du projet Jardin sur cour
Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]
Image de couverture du projet Jardin sur cour
Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]
Image de couverture du projet Jardin sur cour
Image de couverture du projet Jardin sur cour
RAW [playground]
Image de couverture du projet Jardin sur cour