Et pourquoi pas tout ça… chez vous?

ZAC paris rives gauches, Paris (75013)

Didascalie

« Qu’est-ce qu’il vous manque à Paris ? »
_Plus de place ! Rama, 28 ans
_Un logement économe. Marie, 23 ans
_Une terrasse, juste pour moi. Babacar, 30 ans
_Un logement plus flexible. Pierre, 57 ans
_Des rangements…pourquoi pas un dressing . Sara, 38 ans
_Une chambre d’amis. Youcef, 35 ans
_Plus de nature ! Philippe, 43 ans
_Moins d’anonymat, plus de partage. Michel, 68 ans
…Et pourquoi pas tout ça … chez vous ?

MOTS CLEFS

• Partage
• Liaison
• Mutation
• Union
• Multi-usage
• Re-emploi
• Mixité
• Pièce en plus

Mutation

La volumétrie présente 3 entités : un socle, une tour et un immeuble. Le socle qui abrite tous les programmes en lien avec l’espace public : parkings, commerces et locaux d’activités, école. Il est traité de manière continue et absorbe les nombreuses différences de niveaux du site. Ce socle s’ouvre largement sur la partie la plus ensoleillée de la parcelle avec les deux cours d’école réunies en un seul espace libre. Et côté boulevard il offre une petite place permettant d’élargir l’espace public devant l’accès à l’école.

Socle

Le réemploi est devenu un défi majeur pour « ville durable », plus encore pour Paris dans les années à venir. Nous sommes convaincus que tout peut se réutiliser et considérons que le réemploi des matériaux issus de la construction constitue à la fois un défi et une opportunité : c’est un moteur d’innovation et l’occasion d’une écriture architecturale inédite. Nous souhaitons nous approprier les ressources existantes pour donner forme et vie au socle.

Du lien Social

Au-delà de simplement présenter un certain nombre d’espaces partagés dans notre réponse, nous vous proposons une offre « globale » autour de la mutualisation, qui va de l’intégration de lieux de vie mutualisés disposant d’une grande qualité d’usage, des outils technologiques pour en assurer une gestion simple et sécurisée, jusqu’à la mise en relation avec un certain nombre d’associations et de startups identifiées pour faire vivre ces lieux, ce qui est bien l’enjeu principal pour créer du lien social.

Les « vides habités »

Charnières urbaines, les façades du bâtiment de logements sont creusées et offrent plusieurs vides en double hauteur. Cela permet de « casser » la masse bâtie mais principalement de constituer des articulations, des charnières urbaines tout en offrant des usages pour les habitants (jardin partagé, espaces communs etc.) L’articulation entre Boulevard Jean Simon et Allée Paris-Ivry C’est une liaison très importante pour le fonctionnement du quartier : elle doit être visible, ouverte, agréable pour inciter à utiliser l’ascenseur et constituer un lien urbain. Nous la traitons par un porche en double hauteur, ouvert et lumineux, qui dessert tous les accès et services communs du programme : activités, commerces, deux halls pour les logements (immeuble et tour), gardien, locaux communs, ascenseur public. C’est un lieu de passage, animé, bien visible depuis les deux avenues.Nous avons opté pour la mutualisation visuelle des espaces publics et privés, afin de ne pas lire les limites et d’ancrer le bâtiment dans son environnement proche.

Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW playground
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]
Image de couverture du projet Et pourquoi pas tout ça… chez vous?
RAW [playground]