Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie

11 Rue Danielle Casanova, 93205 (Saint-Denis)

Didascalie

Répondre aux besoins spécifiques des enfants atteints de troubles du spectre autistique en accueil de jour et à l’école est l’enjeu de ce programme ambitieux mené par l’hôpital de Saint Denis.
Une architecture purement formelle n’a pas de sens ici. C’est avant tout un édifice au service des enfants accueillis que nous devons construire ainsi qu’un outil parfaitement adapté pour les personnes qui ont fait le choix respectable de consacrer leur carrière aux personnes attendus. L’implantation générale du bâti est donc déterminée par la fonctionnalité des différents éléments programmatiques.

MOTS CLEFS

• Enfants
• Autisme
• Saint-Denis
• Quiétude
• Fonctionnalité
• Bois
• Simplicité structurelle

Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie

Fonctionnalités

Le bâtiment se déploie de plain-pied à rez-de-chaussée avec les espaces spécifiquement dédiés aux enfants et s’organisent autour des espaces extérieurs, cours, patios et végétation. Un étage partiel est réservé à l’Administration.
Le présent projet s’efforce de répondre en premier lieu à la spécificité du programme et à celle des enfants accueillis. Une dépose minute située le long du bâtiment permet de les déposer au plus proche de l’accueil principal facilement identifiable, généreux et accueillant. Dès le sas de l’entrée principale franchi, sous l’oeil du secrétariat, les enfants accèdent directement à leurs lieux de vies, des petits et des grands, situés de part et d’autre. Les espaces de soins les accueillent et voient leur progression à l’extérieur et à l’intérieur de l’unité. A proximité se situent la salle d’apaisement et les locaux communs aux deux. Une fois entrés dans l’unité, les enfants accèdent à leur vestibule qui distribue leurs lieux de vies. Les salles grandes et petites, au traitement acoustique recherché, peuvent se mutualiser et s’organisent autour des cours extérieures closes et sécurisées. Chaque unité dispose ainsi d’espaces de vies traversant qui bénéficient d’une double orientation. Le parcours quotidien de la lumière est donc facilement appréhendé par l’enfant. Ces espaces sont abrités du soleil et de la pluie par de larges auvents situées le long des façades offrant des espaces extérieurs abrités.

Intérieur vers extérieurs

Les courbes intérieures se déploient à l’extérieur dans les cours et permettent ainsi de délimiter différents espaces aux appropriations variées. Il s’agit de végétations, de sols mous et souples, d’espaces de jeux, de sols minéraux, de sols durs, de couleurs, suivant les besoins thérapeutiques et de jeux. Ces lieux de vies petits et grands ont accès aux salles à manger et aux espaces d’activités situées à proximité immédiate. Ceux-ci sont également en relation directe avec des espaces extérieurs où ils peuvent s’étendre permettant ainsi de manger ou de réaliser des activités à l’extérieur par beau temps. Un cheminement agréable serpentant au travers des cours et des jardins arborés permet de rejoindre les salles de classe et le gymnase positionnés à l’écart de l’hôpital de jour. Cette déambulation sert de promenade et de lieu couvert et fermé offrant la possibilité d’effectuer des activités de motricité, de jeux par mauvais temps ou en hiver. Le gymnase occupe les deux niveaux et offre ainsi une grande hauteur pour les activités physiques qui vont s’y dérouler. Une entrée spécifique permet l’accueil d’autres enfants. Depuis la rue, une entrée secondaire est dédiée aux parents. Un escalier et un ascenseur situés au plus proche des accès permettent de se rendre à l’administration. Ces bureaux situés à l’étage ont accès à leur propre terrasse privative. Situés à l’opposé et totalement à l’écart des enfants un accès personnel et leurs locaux dédiés ainsi que l’accès logistique et sa cour attenante réservée permettent de différencier les flux. Depuis cette cour un escalier donnant accès aux sous-sols existants sera créé. A ces considérations de distributions spatiales et volumétriques, l’architecte doit offrir une enveloppe à ces espaces tant intérieurs qu’extérieurs.

Pour une simplicité formelle

La conception architecturale est volontairement claire et simple avec un soin particulier apporté aux traitements des détails et des matériaux mis en œuvre. Les systèmes constructifs sont simples, éprouvés avec une maintenance limitée.
C’est donc le souci de satisfaire aux différents besoins de qualité organisationnelle et fonctionnelle, aux enjeux d’inscription dans le site, mais aussi aux contraintes de fonctionnement, de maintenance et de coût qui nous a accompagné tout au long de cette enrichissante expérience et c’est avec beaucoup de motivation que nous espérons pouvoir la concrétiser avec tous les acteurs présents.

Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie
Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie
Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie
Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie
Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie
Image de couverture du projet Casanova-Hôpital de jour de pédopsychiatrie