Accord Fondamental

ZAC paris rives gauches, Paris (75013)

Didascalie

A la croisée de deux axes majeurs pour le développement futur du quartier, le bâtiment est la prémisse d’une puissante libération d’énergie, de création et de travail. Promoteurs, constructeurs, architectes, administrateurs vont œuvrer ensemble à la création d’un nouveau quartier. A notre sens, l’insertion du bâtiment dans le site doit refléter et exprimer cette situation historique, cette temporalité du commencement. C’est pour cette raison que nous avons construit notre projet autour d’un concept utilisé en musique : L’Accord fondamental.

MOTS CLEFS

• Hauteur
• Accord
• Boulevard
• Ciel
• Signal
• Peau
• Usage

L’Accord fondamentale

Il est celui dont la basse est fondamentale et dont les sons se trouvent arrangés selon l’ordre de leur génération. Pour être le premier bâtiment à voir le jour de ce côté du quartier, nous avons désiré un volume initiateur, immaculé, une pierre fondamentale, ondulatoire et vivante.

Sagesse

Contrepoint d’une architecture contemporaine parfois colorée et turbulente, nous n’imaginions pas pour ce bâtiment autre chose qu’une œuvre blanche porteuse de tous les possibles, rayonnante au-delà de la barrière du périphérique et marquant la reconquête par Paris de ses limites. Nous ne voulions pas pour autant une œuvre silencieuse et solitaire, mais bien au contraire une présence vibrante, qui organise et amplifie à partir de ce point névralgique de la rencontre des axes une allée piétonne charmante en liaison avec l’extérieur de Paris et un Boulevard large et citoyen.

La façade Piranesienne

Les terrasses déconstruisent le monolithe de 50 mètres sur son flanc Nord-Est. Ce jeu de décrochés contrastent avec la facade du Bd, lisse et haute. Les terrasses découvertes sont paysagées. Elles constituent une “avancée habitée et domestique” vers la cinquième façade.

Le jardin collectif suspendu.

Le toit du bâtiment est accessible aux habitants de l’immeuble et ouvre vers les points remarquables du paysage alentour. Cette terrasse collective accueille des espaces d’agréments. Une épaisseur importante de terre et un système de câblage sont prévus afin de recevoir une végétation vigoureuse capable à la fois de résister aux grands vents et de dessiner un nouveau skyline entre la banlieue et Paris: Un skyline végétale appropriable par la population.

Le jardin ascensionnel

Sur la façade périphérique, nous avons identifié des moments d’énergies forts : à la fois le flux de véhicules du Périphérique, mais plus encore, l’existence de la crèche. La crèche est un élément d’une force positive capable d’oblitérer les effets négatifs du boulevard périphérique. C’est pour cela que nous avons lié dans une même composition formelle la façade Sud et le corps de la crèche. Contrastant d’avec le reste du bâtiment, la crèche est une forme organique qui se love au pied de l‘immeuble et qui déploie un jardin toit-terrasse praticable, du sol de la cour de récréation jusqu’au pied de la façade. La végétation du jardin de la crèche est invitée à grimper sur la façade Sud. Les loggias, véritables jardins d’hiver / serres, prolongeront vers le ciel les jardins de la crèche jusqu’aux jardins suspendus de la 5º façade. La façade périphérique est constituée de deux éléments d’ouvertures : le balcon clos et les fenêtres avec volets. Le balcon est clos par des verres légers afin de se protéger des nuisances sonores.

Image de couverture du projet Accord Fondamental
RAW [playground] + Triptyque
Image de couverture du projet Accord Fondamental
RAW [playground] + Triptyque
Image de couverture du projet Accord Fondamental
RAW [playground] + Triptyque
Image de couverture du projet Accord Fondamental
RAW [playground] + triptyque
Image de couverture du projet Accord Fondamental
RAW [playground] + Triptyque